Qu’est-ce que l’intention de recherche en SEO ?

Page d'accueil de Google

Si vous vous intéressez au SEO, vous avez certainement déjà entendu parler de l’intention de recherche ! A mon sens, elle doit-être au cœur de votre stratégie de référencement naturel, je pense même que c’est le point de départ. Dans cet article je vous explique de quoi il s’agit, et pourquoi bien l’identifier permettra à votre site de gagner en visibilité sur Google. Et comme je suis sympa, je vous donne quelques conseils concrets !

Sommaire

Comprendre ce qu’est l'intention de recherche

L’intention de recherche désigne le but ou l’objectif qu’un internaute a en tête lorsqu’il tape une requête dans la barre de recherche de Google. Par exemple, lorsqu’il tape “coiffeur Bordeaux”, on peut supposer qu’il recherche…un coiffeur à Bordeaux ! Cet exemple semble évident, mais on va voir que ce n’est pas toujours le cas !

Il faut savoir que Google s’efforce d’apporter les réponses les plus appropriées à cette intention de recherche, tout simplement pour satisfaire l’utilisateur et lui apporter un contenu pertinent au regard de sa recherche. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on entend de plus en plus souvent que Google devient un moteur de réponse.

Les différents types d'intention de recherche

Il est possible de répartir les intentions de recherche les plus courantes en 5 grandes catégories. Prenons-un exemple avec le café, vous allez voir que selon la recherche qui est faite, le type de réponse attendu n’est pas le même.

  • L’intention informative : « Combien de tasse de café boire par jour ? »
    Cette requête est clairement informative, car l’utilisateur cherche à obtenir des informations sur la consommation du café. Cela pourrait par exemple inclure des détails sur les risques à boire trop de café, ses effets sur l’énergie et la concentration, ou toute autre information liée à la santé ou au bien-être.

  • L’intention de navigation : « Site officiel Starbucks »
    Ici, l’intention est de naviguer directement vers un site web spécifique ou une page en rapport avec le café, en l’occurrence le site officiel de Starbucks. L’utilisateur sait déjà où il veut aller et utilise le moteur de recherche comme un moyen rapide d’accéder à ce site.

  • L’Intention transactionnelle  : « Acheter café en grains en ligne »
    Cette requête démontre une intention claire de faire un achat, indiquant que l’utilisateur est prêt à acheter du café en grains sur Internet. Les résultats de recherche pour cette requête incluraient des sites marchands ou des pages produits sur lesquelles l’utilisateur pourrait faire un achat.
  • L’intention locale : « Café près de chez moi »
    Explication : L’utilisateur cherche un café à proximité de son emplacement actuel. Les résultats de recherche montreraient des fiches Google My business de cafés locaux, avec des cartes et éventuellement des avis d’autres clients.

  • L’intention décisionnelle : « Classement des meilleures marque de café » .
    C’est une recherche visant un achat mais incluant une recherche d’information, comme « quel est le meilleur ». Dans ce cas les résultats vont-être principalement des contenus de type classement ou retour sur expérience, ils contiennent souvent des liens vers des pages produits.

Pourquoi l'intention de recherche est cruciale pour le SEO

Comme je vous l’ai dit plus haut, les moteurs de recherche s’efforcent d’afficher des pages qui répondent au mieux à l’intention de recherche des internautes.

✒️ En alignant votre contenu avec l’intention de recherche de vos prospects, vous augmentez vos chances de mieux vous classer dans les résultats de recherche et donc d’accroître votre visibilité et votre trafic organique.

Par exemple, si vous créez un article de blog sur la requête “achat livre format kindle” , il y a fort à parier que notre article ne performera pas (il ne “rankera” pas, comme on dit dans le jargon !), parce que l’intention de recherche est transactionnelle et que l’internaute s’attend sûrement davantage à tomber sur une page de vente. Et même si votre article apparaît sur la SERP, votre contenu ne correspondant pas à la recherche de l’internaute, vous auriez peu de clics et/ou un taux de rebond important.

Comment optmiser vos contenus autour de l'intention de recherche ?

Alors comment faire ? Je vous livre 4 conseils simples pour créer du contenu adapté à l’intention de recherche de votre cible

 

1) Connaître votre cible

 

Commencez par vous mettre dans la peau de votre cible pour identifier les intentions de recherche les plus adaptées à votre activité. Pour cela vous pouvez par exemple créer des personas, qui correspondent à “vos clients types”. Demandez-vous quels sont leurs moteurs, leurs freins à utiliser vos services ? Vous pouvez aussi identifier différents les différentes étapes de votre processus d’achat (en utilisant la méthode AIDA par exemple)

 

2) Observer la SERP

 

Analysez les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) pour votre ensemble de mots-clés cibles. Notez les types de contenu qui apparaissent en haut des résultats : sont-ils informatifs, transactionnels, navigationnels ou locaux ? Cette observation vous donnera des indices précieux sur l’intention de recherche prédominante derrière chaque requête. Adaptez ensuite votre contenu pour qu’il corresponde au type et au format préférés par les moteurs de recherche pour ces requêtes.

 

3) Choisir vos mots-clés et les relier à un type d’intention

 

Sélectionnez ensuite vos mots-clés en tenant compte de l’intention derrière chacun d’eux. Pour vous aider vous pouvez utiliser des outils comme Ubersuggest ou KeyWord planner de Google. Ne négligez pas cette étape, elle est cruciale en SEO ! Classez vos mots-clés par catégorie d’intention de recherche et utilisez cette classification pour guider la création de votre contenu.

 

4) Créer un contenu adapté à l’intention de recherche

 

Une fois que vous avez identifié l’intention de recherche et sélectionné les mots-clés appropriés, il est temps de créer du contenu adapté. Pour chaque type d’intention, le contenu doit être structuré différemment :

  • Informatif : Fournissez des informations complètes, approfondies et bien structurées. Vous pouvez utiliser des listes, des sous-titres et des infographies pour rendre votre contenu plus vivant.

  • Navigationnel : Assurez-vous qu’il soit facile de naviguer sur votre site que les pages importantes
     soient facilement accessibles (via un menu par exemple). Optimisez vos title et vos meta-descriptions pour inclure le nom de votre marque ou de votre produit.

  • Transactionnel : Mettez en avant les avantages de vos produits ou services, incluez des appels à l’action (CTA) percutants, et assurez-vous que le processus de conversion soit simple !

  • Local : Intégrez des informations locales spécifiques, comme votre adresse, des plans d’accès, ou des témoignages de clients locaux. Optimisez votre contenu pour les recherches locales en incluant des termes géographiques dans vos titres et contenu. Pensez aussi à avoir une fiche Google My Business qui soit travaillé autour de mots-clés stratégiques pour vous. J’espère que la notion d’intention de recherche est maintenant plus claire pour vous !

     

    Si ce sujet vous paraît encore nébuleux et que vous avez besoin d’aide pour travailler autour des intentions de recherche de vos prospects, n’hésitez pas à me contacter !
Plus d'articles
Carte Google Maps affichée sur un écran de mobile
Pourquoi miser sur le référencement local ?

Si vous possédez un commerce, un restaurant, ou tout autre service de proximité, le référencement local n’est pas une option, mais une nécessité ! D’ailleurs

Lettre G de Google en couleurs sur un biscuit
Tout comprendre sur les critères EEAT de Google

Le concept E-E-A-T (Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) a été introduit pour la première fois en 2014 dans les guides fournis aux quality raters pour apprécier la

Retour en haut